Broken flowers.

Publié le par Jissey.Moro

Suite au petit texte d'hier concernant l'accomplissement dans l'acte

et après avoir vu le délicieux film de Jim Jarmush,

une question se pose (parmi d'autres) pour le photographe:

A quel moment s'accomplit la photographie?

Dans le choix du sujet?

La négociation pour en obtenir l'accord?

Le cadrage?

L'instant du déclenchement?

La découverte de l'image après coup?

Le traitement de celle-ci?

2010 05 142 

L'histoire qui se réinvente ensuite?

Le souvenir du jour où?

Tout-ça probablement et bien d'autres choses encore.

Peut-être le destinataire imaginaire a-t-il (elle) aussi son mot à dire.

L'intérêt de la fleur comme modèle est qu'elle est facilement satisfaite.

 

fleurs-en-vrac-4223-copie-1.JPGOn peut la remodeler à souhait

sans risque de la froisser.

Elle est de bonne composition.

Une tige de trop, on la coupe.

fleurs-en-vrac 4193

On peut essayer aussi des vases différents, des lumières.

Elle est patiente la fleur.

On peut  la déranger, la réveiller, la déplacer.

fleurs-en-vrac 4167

Elle pose mais reste naturelle.

Ce qui m'a amusé dans cette série

fleurs-en-vrac 4207

c'est  l'effet de surprise au cours du travail sur l'image

ou comment d'un sujet choisi pour ce qu'il montrait

ont pu émerger d'autres images

cachées en dessous de leur apparence.

fleurs-en-vrac 4235

 

 Comme toujours, d'autres photographies complètent celles-ci dans l'album

"Fleurs en vrac"

Commenter cet article