fleur et fruit de la passion

Publié le par Jissey.Moro

Etonné je suis

de croiser en cette fin septembre

une fleur de la passion épanouie.

Je n'aime pas beaucoup la passiflore.

Je la trouve complexe, bavarde.

Elle en fait trop. Elle exagère avec ses pétales blancs

sa couronne violacée,

son coeur à étages.

Rien à voir avec l'élégance monomaniaque de l'arum

dont j'ai vanté souvent la sincère élégance.

Mais cela fait plaisir tout de même

de croiser fin septembre une fleur épanouie

dans les mornes feux du soir.

Je cherche à ses côtés un fruit de la passion, mûr.

Il n'y en a pas.

Cette passiflore doit être une tardive.P1120347.JPG

En regardant plus bas,

pourtant,

un peu de sable rêve entre mes orteils.

Du coup, cela me fait penser à un autre fruit de la passion,

qui attend patiemment que les jours passent,

pour retrouver, ses incurables folies de bord de mer,

avant les glaçons...

En attendant, il me reste...la lecture  

et you tube... d'aspirine (ah!ah!)

dont quelques merveilles très recommandables.

Alice de Tom Waits,

élégance, sobriété, ballade pour l'éternité,

à déguster sans modération

ainsi qu'une  version au yukulele

par Tom Waits himself du même morceau;

sublime pour comprende la finesse du lyrisme

de l'homme à voix en-bourbonnée... grave.

2010-09-215 

 

Commenter cet article