Méditomane

Publié le par Jissey.Moro

La discussion était chaleureuse.

Comme toujours.fruits-de-saison 8489

Les sujets légers et sérieux se succédaient.

Pas d'ambition de convaincre ou de prouver quoique ce soit.

Il parla de méditation, de cette expérience

qu'il pratiquait régulièrement.

De cette façon particulière de se rendre présent, disponible.

Pas de tri des émotions, des pensées.

Laisser passer les flux en toute conscience.

Pas de hiérarchie, un état de passage.

Enfin, c'est comme cela que j'ai voulu le comprendre.

Il me proposa d'en faire l'expérience ensemble.

L'idée me plait . Mais, je pense être plutôt solitaire.

J'ai bien envie d'essayer.

Comme toujours, il faut que je détourne un peu la règle.

Il me semble que méditer en ce centrant sur un objet

est peut être plus aisé.

Objet banal, vidé de toute utilité immédiate.

fruits-de-saison 8484Cette tomate m'a semblé parfaite.

Le traitement sépia en a quasiment fait une sculpture

un Totem posé sur un tronçon de bois

portant des traces de peinture

insignifiantes.

Je me places donc face à l'objet,

me concentrant, sans me concentrer,

tout en en étant présent sans être tout à fait là.

L'exercice dure probablement moins que je serais tenté de l'affirmer.

On se vante toujours un peu.

C'est seulement plus tard,

lorsque je croise mon visage dans le miroir du couloir

que je comprends que j'ai dû méditer un peu trop longtemps.

méditomate

 

Commenter cet article