Mido multifort, superautomatic, le retour...

Publié le par Jissey.Moro

L'horloger est une espèce en voie de disparition.

Ce qui ne lui enlève rien et peut-être même

fait partie de son corps de métier.

Après tout il passe ses journées

à démonter  réveils, pendules, horloges

et autres carillons.

Aujourd'hui, je suis venu récupérer la relique évoquée plus haut.

Mouvement grippé depuis plus de trente ans.

P1110720.jpg

La fine horlogerie est retournée dans sa maternité

dont je pensais qu'elle avait disparue depuis belle lurette.

Hors rien de plus faux .

Cette horlogerie suisse, discrète,

continue de fabriquer des montres  haut de gamme...

et entretient jalousement ses anciens modèles.

Bien étonné de rececoir l'appel téléphonique

de l'horloger à qui je l'avais confiée il y a trois mois,

lui même surpris de la rapidité du retour,

me voici de nouveau face à cet objet.

Vivant...

C'est là que cela se complique.

P1110723.jpg

La prescription du professionnel est sans appel.

"Si vous voulez que cette montre ne meure pas .

Il faut que vous la portiez tous les jours.

Son mouvement automatique ne supportera pas

d'être immobilisé de nouveau."

Soit. Puisqu'il le faut.

Je regarde la bête, un peu sceptique quant à l'esthétique vintage de la chose

et plus encore réticent à l'idée de porter la montre d'un défunt

même si sa disparition date de plus de cinquante quatre ans..

La seule chose que je trouve  jolie

réside dans le symbole : 

la porter pour qu'elle bouge

la bouger pourqu'elle vive.

N'y a -t-il pas un risque de devenir la chose de cet objet?

Je pense à Maupassant

Comme si l'attention seule suffisait à faire vivre les absents...

Je partis donc en quête d'un bracelet à la hauteur de l'objet;

plus chic que celui métallique dont mon frère l'avait affublé..

Le crocodile est trop large.

Dommage.L'homme  connaisseur de l'Afrique

aurait probablement apprécié.

Je dois me résoudre à l'autruche.

J'avoue être bluffé par le résultat.

Je sais que dorénavant, je pourvuivrai la mission

que l'horloger sourcilleux m'a prescrite..

P1110724.jpg

 

Commenter cet article