on les appelait les hurleuses.

Publié le par Jissey.Moro

De mon temps, on les appelait les hurleuses.

je les adorais.

Les couleurs de ces bouées cardinales étaient les mêmes.

Seulement elles étaient fabriquées en métal.

Les couleurs badigeonnées, couvraient mal la rouille.

A chaque mouvement de houle

on entendait beugler ces balises.420 4905

Les jours de clame plat, alors que nous attendions la risée

il arrivait que l'on entende ce mugissement jusque dans nos rêves.
Aujourd'hui elles sont en polypropylène...

Des panneaux solaires se chargent d'alimenter leurs accumulateurs

qui, de façon automatique, allumeront les ampoules à led

lorsque la nuit viendra.

On m'a raconté, il y a longtemps qu'un marin avait trouvé refuge

sur une de ces balises hurleuses alors que son embarcation avait coulé.

Il était, parait-il, resté accroché pendant des jours sur cette masse métallique.

Lorsqu'il fut découvert, au bout de quelques jours,

on  dit qu'il était complétement fou et qu'il ne s'en remit jamais.

Aujourd'hui, je regarde de jeunes gens tourner autour de cette bouée

sur leurs petits navires.

P1110119

 

Talentueux  équlibristes,

420 4987

ils se poursuivent au gré des rafales

que ce mois de mai ne promettait pas

420 4933

dans des couleurs dignes d'un bel automne.

420 4948

Commenter cet article